Quelle cigarette électronique choisir pour vapoter ?

Elle est déjà bien loin l’époque où les vendeurs de cigarettes électroniques n’avaient que deux modèles à proposer, l’une jetable, l’autre rechargeable.

Les déboires de l’ecig jetable

evoque-jetable-800-gout-marlboroVous avez été nombreux à pester contre ces « prototypes » qui fonctionnaient assez mal, et qui revenaient au final plus cher que le tabac traditionnel, malgré la hausse de son prix de vente continue.

Le nombre d’heures d’utilisation ou de bouffées était assez faible, quand vous aviez la chance d’avoir une batterie chargée à bloc. Pour la défense de ce modèle, qui finalement a presque disparu de la vente, il est évident qu’il s’agissait des débuts de la technologie, qui aujourd’hui a bien évolué, pour céder la place à la cigarette rechargeable.

 

La cigarette électronique ou de la haute technologie concentrée

cigarette-electroniqueSimple mais redoutablement efficace, cet accessoire dont les fumeurs ne se séparent jamais a évolué dans le bon sens du terme.

­- la durée de vie des composants : terminée le temps où il fallait avoir dans ses poches plusieurs batteries préalablement chargées pour être sûr de tenir toute la journée, et ne pas succomber à la tentation à chaque fois que vous passiez devant un bureau de tabac. Les batteries durent plusieurs heures, et leur taille diffère en fonction de vos habitudes. Vous l’avez compris, ceux qui dépassaient le paquet auparavant auront besoin d’une batterie performante.

­- la qualité de fabrication : devenus de véritables bijoux, classiques, fashion, dans différentes couleurs, les cigarettes conjuguent esthétisme et qualité, à des prix raisonnables. Ne vous êtes­vous pas déjà surpris à admirer ces ustensiles ? Les fabricants ont désormais leur service marketing, dont les designers rivalisent d’ingéniosité pour offrir une palette sans cesse étoffée.

Testez vous serez surpris

Alors que les industriels sont maintenant au point pour fabriquer des produits fiables et beaux, imitant remarquablement les sensations de la cigarette à base de tabac, ce sont les buralistes qui déchantent devant cette concurrence qu’ils jugent déloyale. Certains diront que le marché est complètement différent, d’autres qu’il s’agit en fait des mêmes clients, mais l’essentiel n’est-­il pas de faire reculer le nombre de maladies pulmonaires et autres ? Le mieux est de juger par vous­ même !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*