La cigarette électronique autorisée dans les lieux publics

>La cigarette électronique autorisée dans les lieux publics 11/03/2013 L’e cigarette ne tombe pas sous le coup de l’interdiction de fumer dans les lieux publics. Ou comment s’en griller une au café, dans les transports en commun ou au bureau… Depuis un décret entré en vigueur le 1er février 2007, la cigarette est rigoureusement interdite dans les lieux publics: entreprises, cafés et restaurants, administrations, aéroports et gares, transports en commun (avion, train, métro, tramway, bus)… Toutes les cigarettes? Non. Parce qu’elle émet de la vapeur d’eau et non de la fumée, la cigarette électronique ne présente aucun risque de tabagisme passif. Ainsi, il est tout à fait possible de déguster son traditionnel café-clope tranquillement accoudé au comptoir.

En hiver, on appréciera de ne pas avoir à quitter la table pour fumer au balcon. Vapoter au nez de ses enfants et à la barbe de ses parents ne présente pas la moindre gêne pour qui que ce soit. Fumer dans les transports en commun Une petite cigarette en attendant le métro? Sans effet nocif sur les autres voyageurs, vous aurez même le loisir de la déguster assis dans la rame. C’est jour de grève et votre train a du retard? Fumer sur le quai pour tuer le temps, c’est désormais sans effet sur la santé… Dans l’avion, assurez-vous d’abord -courtoisie oblige- que le personnel de bord n’y voit pas d’inconvénient. Vous pourrez ensuite capoter en toute quiétude? Idéal pour les longs courriers. Les alarmes incendies et détecteurs de fumée au chômage technique Vapoter ne réveille absolument pas les détecteurs de fumée et autres alarmes incendies. En effet, la vapeur d’eau rejetée s’évapore en quelques secondes dans l’atmosphère. Aucun risque de confusion avec une cigarette ordinaire. Pratique dans bien des circonstances (grands magasins, administrations, trajets aériens…)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*